Secrets du sous-sol

Pas de terre fertile... sans vers de terre

Oui...

S'il n'y a pas de vers de terre dans votre jardin, ce n'est pas bon signe ! Grands laboureurs, ils creusent des galeries qui sont autant de canalisations pour l'air, l'eau et l'enracinement des plantes.

La nuit, ils montent à la surface pour se nourrir de feuilles et de débris organiques qu'ils ingurgitent avec de la terre.

Ils déposent ensuite leurs excréments à la surface sous forme de tortillons très fertiles.


 

Bêcher nuit à la vie  du sol

Oui...

La terre fertile ne mesure pas plus d'une vingtaine de centimètres.

En retournant la terre, ces organismes se retrouvent la tête en bas et ne peuvent plus faire  leur travail.

Alors troquez la bêche contre une grelinette qui aère le sol sans la retourner.

Pour protéger les micro-organismes...

Effectuez les travaux du sol au bon moment et seulement lorsque nécessaire.


Le sol argileux du bol d'air 

 

Les sols argileux ont un potentiel de fertilité très élevé.

Par contre, s'ils ne sont pas associés à de la matière organique, les éléments minéraux qu'ils contiennent sont difficilement disponibles.

De là l'importance de faire des apports de compost.

Parce qu'ils se drainent mal et qu'ils se compactent facilement

les sols argileux ne devraint pas être travaillés lorsqu'ils sont humides

 

 
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site