La permaculture, c'est fort joli et même "militant",

            mais ça n'a pas que des avantages

(perte de place, invasives, manque de paillage en été,...)

Nous nous aimons pas....ce n'est pas esthétique...

Voir le jardin de Bonsecours

Inconvénients de la permaculture :

- Sol (argileux) très compact et sec en haut des buttes, qui ont tendance à se découvrir.

Pour vous donner une idée, même debout sur ma fourche-bêche, je ne parvenais pas toujours à creuser un trou de plantation pour mes plantes !

- Présence d'invasives (liseron, chiendent) qui font des racines en profondeur, impossibles à retirer sans retourner le sol

- Manque de paillage en été (la permaculture a pour principe de recycler ce qui vient du jardin sans importer d'autres matières comme la sciure ou la paille de lin)

- La permaculture ne convient pas aux légumes-racine ni aux semis (il faut tout repiquer... et essayez toujours de repiquer une carotte !), les haricots y dessèchent ou se font dévorer et les pommes de terre envahissent tout.

- Perte de place avec les buttes (allées et cotés des buttes peu faciles à cultiver). Impossible de créer des "trous de serrure" dans un petit jardin

Au final, un potager esthétique mais qui ne nourrit pas ma famille de 5 personnes de façon variée et productive, loin de là.

Pourquoi j'arrête la permaculture
J'ai donc décidé de retourner mes buttes de permaculture à la fourche-bêche

Avantages de la permaculture

- Mon sol s'est nettement amélioré par endroits, surtout dans les zones cultivées en buttes plates qui ont moins desséché. La terre est noire et sent bon, les vers de terre y sont très nombreux.

- Les buttes sont pratiques pour cultiver les gros légumes (choux, bettes, arroche,...) et les légumes vivaces

- Le côté "melting-pot" est très esthétique

Buttes de permaculture Buttes de permaculture

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 08/01/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site